Jean-Michel COTTA

Président

«Nous sommes producteurs d’huiles essentielles à Puimoisson depuis plusieurs générations, et mon fils est en train de s’installer à son tour. La flamme n’est pas près de s’éteindre, c’est une vraie histoire de famille.

Je suis coopérateur depuis mon installation et président depuis 2011. J’ai rapidement compris l’importance du collectif, j’ai un peu la coopération chevillée au corps. C’est pour cela que j’ai souhaité devenir président je voulais me dévouer pour la coopérative et mes collègues. Je suis aussi persuadé que nous avons un rôle à jouer dans le développement de notre territoire.

Je veux une agriculture choisie et non subie. La coopérative est l’un des moyens d’y arriver. J’aime partager mes connaissances et je suis friand d’innovation pour que le travail soit bien fait.

Je suis très présent au sein de la coopérative mais je suis aussi dans mes champs, c’est indispensable pour moi. Pour être un bon président, il faut être un bon agriculteur ! »

Michel KRAUSZ

Directeur

« Avant d’intégrer la SCA3P en 2012, j’étais directeur du Comité interprofessionnel des huiles essentielles françaises (CIHEF).

Mon rôle au sein de de la coopérative est principalement de coordonner les équipes et de m’occuper de la partie commerciale. Je démarche, je négocie, j’optimise les prix et je cherche des débouchés.

Je dois aussi faire circuler les informations que je collecte afin d’impliquer toute l’équipe. Ce qui est intéressant dans le fonctionnement coopératif, c’est que l’on est réellement acteur.

J’aime vraiment cette idée que la coopérative appartient aux producteurs. Même si cela est parfois contraignant, j’essaye de composer avec, et que tout le monde y trouve son compte dans la durée.

Quand on gagne, c’est une satisfaction personnelle mais on sait aussi que cela va faire plus de 200 heureux ! À la SCA3P, nous sommes vraiment acteurs de la production et pas juste un maillon de la chaîne. »

Romain CANSIÈRE

Responsable technique

« Après un passage par l’Institut technique interprofessionnel des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles (ITEIPMAI), je suis rentré à la SCA3P comme technicien agronome.

Petit à petit, nous nous sommes rendu compte que je faisais de plus en plus de contrôle qualité compte tenu de la demande des clients. Un poste de responsable qualité a donc été créé en 2019. Mon rôle est assez vaste et regroupe tout ce qui touche à la qualité et aux normes des produits. J’effectue des échantillonnages à la sortie de l’essencier, dans les distilleries, je contrôle la fabrication et je réponds aux demandes sur la traçabilité.

Pour répondre aux spécificités des clients, je vérifie la compatibilité des huiles essentielles pour les assemblages. Sur le terrain, je pilote tous les aspects techniques et j’accompagne les clients concernant la réglementation avec Nathalie.

Par ailleurs, j’ai une vision générale de ce qui se passe dans la cave et j’établis les procédures. J’aide aussi Maxime à accompagner les producteurs qui veulent se lancer dans de nouvelles cultures. »

Maxime JULIEN

Technicien agronome

Après plusieurs stages au sien de la coopérative, j’ai été embauché en septembre 2019 afin de me charger de tout l’appui technique à la production.

Je conseille les agriculteurs sur les pratiques culturales comme pour le déclenchement des récoltes.

Je gère aussi la mutualisation des chantiers de récoltes en lien avec les différents partenaires notamment pour l’immortelle et la coriandre.

Je peux aussi faire des préconisations de plantations en fonction des demandes formulées à la coopérative ou des demandes des producteurs en les aidant à mettre en place de nouvelles plantations. Je maintiens le lien entre les producteurs et la coopérative.

Nathalie SORSANA

Assistante commerciale

Je travaille à la coopérative depuis plus de 20 ans et je suis passée par plein de postes.

J’ai tout d’abord été secrétaire puis on m’a formé à la comptabilité, et aujourd’hui je m’occupe du transport, du suivi des commandes, de la gestion des stocks avec Romain et Alexis.

Je suis aussi en charge des rentrées qui s’effectuent couramment au mois de septembre. Je dois convoquer les producteurs pour leur donner une date à laquelle ils peuvent nous apporter leur production pour qu’il n’y ait pas d’embouteillages.

Autre aspect de mon poste je réceptionne les demandes des clients et je donne les ordres de préparation au caviste pour qu’il puisse préparer les commandes.

C’est aussi moi qui fais la demande d’échantillon à Romain avant de lancer la fabrication auprès du caviste quand il a été validé par le client.

Alexis DEMOURA

Caviste

Je suis passé des grains de blé dur aux huiles essentielles puisqu’avant d’être embauché à la SCA3P, j’étais silotier dans une coopérative de céréales.

Je suis arrivé en 2018, et après avoir été formé par mon prédécesseur, j’ai pu avoir la responsabilité de la cave. Je réceptionne les huiles essentielles des adhérents et je constitue les communelles, assemblage de plusieurs lots d'une même essence naturelle.

J’applique ensuite les processus mis en place pour répondre à la demande des clients : filtration, assemblage, inertage pour éviter l’oxydation et favoriser la conservation, le brassage, etc.

Une fois que l’échantillon a été validé par le client, je prépare la commande, je la conditionne selon la quantité commandée, je l’étiquette conformément à la réglementation en matière de stockage et de transport. Je lui attribue aussi un numéro de lot pour la traçabilité. »

TAKASAGO-SCA3P069